1 an aux USA, comment j’ai survécu loin du soleil Nigerien (lol)

Le 12   juillet 2016 je faisais, jour pour jour, un an aux Etat-Unis. Un an auprès de  mon Mari, un an loin de ma famille. . .

Derniers souvenirs

Je me souviens encore de ce matin, 8 juillet 2015, ou je fus reçue a l’ambassade des Etats-unis pour recevoir mon Visa. Apres plus d’un an de tractations, ce fameux papier est enfin entre mes mains. J’étais déchirée entre la joie de pouvoir enfin retrouver mon Mari et la tristesse de quitter ma famille, mes amis, le soleil de mon pays, le Niger.

Trois jours plus tard, je quittais ma ville natale. Niamey, cette ville qui m’a vue naître et grandir. Les larmes aux yeux, le coeur triste, je tirais ma valise le dos tourné a tous ceux qui m’aiment pour un pays inconnu.

Niger

On ne vit pas sur la même planète

Apres 18 heures de vol, on atterrissait au pays de l’oncle Sam, les Etats Unis d’Amérique. Je revoyait enfin mon mari après 495 jours de séparation. Sur le trajet qui m’emmenait a ma nouvelle maison, je contemplai le paysage. Ma première impression était que l’on ne vivait pas sur la même planète. Le contraste était flagrant: les routes, les voitures, les édifices, j’étais littéralement une villageoise qui arrivait a la ville pour la premiere fois.

Perler pour chasser l’ennui

En faisant mes valises, j’ai pris soin de faire une place pour mes perles, mes fils, mes crochets. . .etc, bref tout mon bric a brac. Et cela m’a beaucoup aidé les premiers mois après mon arrivée car lorsque Monsieur se rendait au boulot, je devais passer la journée toute seule. Je pouvais regarder la tele, mais il fallait que je comprenne l’anglais pour cela. Donc, en attendant son retour je prenais mes perles pour confectionner quelque chose, n’importe quoi, je voulais juste faire passer le temps.

Au debut je reproduisais juste les tutos que je voyais ça et la sur le net. Mais plus tard  j’ai voulu tenter de créer mes propres designs. Ce n’était pas evident au debut mais ca se formait petit a petit.

 

Celui la est mon premier collier que j’ai dessiné et réalisé jusqu’au bout, ma premiere creation.

PhotoGrid_1460149811483

Collier de perles : la belle Fadimata

La belle Fadimata, ce collier qui est cher a mon cœur, il reflete ma culture, mes souvenirs, mes espoirs. Lisez cet article pour en savoir plus.

Et Malika Mina Kindo est nee !!! 

En quittant, je n’aurait jamais imaginé que je ferais de ma passion pour les perles un business. Bien sur quand j’étais au pays je réalisais des bijoux pour quelques amies moyennant une remuneration qui servait juste pour payer le materiel. Mais de la a ouvrir une boutique en ligne, gérer un blog, on me l’aurait dit un an plus tot, j’aurais bien ri.

logo-mina-transparent.png

Pour la petite histoire : Une copine a moi m’avait demandé de lui réaliser un bin bin (perles de rein), je luis avais dit que je n’aurais pas le temps avant mon depart, mais si elle veut une fois que je serais aux Etats Unis, je le lui en ferais un cadeau et l’enverrais quand j’aurais quelqu’un qui part a Niamey (j’étais vraiment sérieuse). Mais elle a juste rigolé et ne m’a pas prise au sérieux. Mais bon, mon offre tiens toujours, mais aujourd’hui il faudra passer a la caisse, lol.

Sortir de sa zone de confort

Qui l’aurait cru? De l’ASECNA a l’Artisanat!!! Mais ce fut la plus belle experience que j’ai eu a vivre. En moins d’un an j’ai appris énormément de choses sans bouger de chez moi, merci Google d’être la quand j’ai besoin de trouver des tutoriel ou des cours de dessin. Entre autres, j’ai appris a prendre des photos avec mon smartphone, oui ce n’est pas parcequ’on possède un smartphone que l’on sait comment prendre de bonnes photos.

photogrid_1458123716130-320x262.jpg

Collier illusion géométrique

collier illusion

Collier illusion géométrique

Ces deux photos ont été prises avec le même smartphone, mais la difference est frappante. Et depuis que j’ai appris a éditer mes photos, elle sont encore plus meilleures.

This slideshow requires JavaScript.

See the difference now?

Je suis sortie de ma zone de confort, j’ai fait face a mes peurs pour devenir quelqu’un de meilleur. C’est grace a ca que j’ai survécu loin de soleil nigérien ma famille!

Et vous? Vous êtes toujours dans votre zone de confort? ou vous l’avez quitté?

N’oubliez pas de vous abonner pour recevoir mes nouvelles publications, mes nouvelles creations, et encore plus.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance.

4 thoughts on “1 an aux USA, comment j’ai survécu loin du soleil Nigerien (lol)

  1. Bonjour Mina ! Je suis très ému à avoir les larmes aux yeux ! Je remercie le TOUT PUISSANT ALLAH de m’avoir gratifié de toi de m’avoir permis de voir ces jours où tu est vraiment exceptionnelle ! Qule ALLAH t’Accompagne avec TOUTES MES BENEDICTIONS ET MES PRIERES ! Amine ! Amine!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s